Prématurité

Qu’est-ce que la prématurité ?

Un nouveau né est prématuré lorsqu’il nait avant 37 SA (semaines d’aménorrhée) soit avant 8 mois et une semaine de grossesse.

Les aides dont votre enfant peut avoir besoin

cpap1

La régulation de la respiration peut être imparfaite avant 35 SA. Cela engendre parfois des « apnées » ou pauses respiratoires. L’immaturité pulmonaire peut etre responsable d’une détresse respiratoire. Votre enfant sera alors aidé par une machine : CPAP ou respirateur.

Avant 35 semaines d’aménorrhée la succion et la déglutition ne sont pas coordonnées, l’intestin est immature. Votre enfant sera nourri en partie par perfusions et en partie par sonde gastrique avec votre lait ou un lait adapté. Un cathéter central peut être utile pour réaliser une nutrition complète par voie sanguine. Il s agit d’un fin tuyau introduit par une veine et remontant jusqu’à l’entrée du cœur.

cpap2

L’incubateur permet de maintenir une température et un degré d’humidité constants évitant au bébé des dépenses énergétiques.

Il sera installé dans un ‘cocon’ afin de lui procurer un enveloppemnt et des appuis nécessaires à son bien être et à son développement neuromusculaire harmonieux. Son cerveau poursuit sa croissance et sa maturation. Les phases de sommeil et d’éveil se structurent peu à peu, de nouvelles connexions neuronales se créent.Les soins et l’environnement seront organisés pour respecter au mieux ses rythmes. Une surveillance régulière est faite par des échographies cérébrales et des électroencéphalogrammes.

Les compétences du nouveau né prématuré

Si petit, si fragile il a déjà tant de compétences :

Votre bébé prématuré est capable de reconnaître le timbre de votre voix, votre odeur, les battements de votre cœur. Il peut regarder et voir un visage ou un objet placé dans son axe de vision à une vingtaine de centimètres. Il va rapidement vous suivre du regard. Il va exprimer ce qu’il ressent par des attitudes, des mimiques, des regards et par des variations de son rythme respiratoire ou cardiaque. Parlez lui à voix basse lors de vos visites. Vous pourrez également laisser près de lui dans l’incubateur un foulard que vous aurez porté afin que votre odeur l’apaise en votre absence. Regardez le, touchez le, vous apprendrez rapidement à le connaître à comprendre ce qu’il exprime par ses mimiques et ses positions. Dés que son état de santé le permettra vous pourrez participer à certains soins (changes, bains), le porter en peau à peau, le mettre au sein si vous le souhaitez. Les stimulations motrices et sensorielles auxquelles il va être soumis vont lui permettre de poursuivre sa maturation neurosensorielle en créant de nouvelles connexions neuronales. Ces stimulations doivent être douces et orientées vers une fonctionnalité pour lui permettre un éveil et un développement optimal.

La psychomotricité en service de médecine néonatale

La naissance prématurée d’un bébé est un événement douloureux, aussi bien pour le bébé que pour ses parents. Elle se déroule bien souvent dans l’urgence et la séparation brutale et inattendue génère des angoisses d’un côté comme de l’autre. La psychomotricité trouve sa place dans ce cadre car elle vise à l’accompagnement de l’enfant avec ses parents, dans le but de les aider à se retrouver et construire le lien d’attachement, dans un univers qui met sans cesse en danger les possibilités de relations et de reconnaissance mutuelle.